Comment l’artiste Rainer Werner Fassbinder et un festival de films indépendants comme Snowdance peuvent-ils s’accorder ? Alors que Fassbinder utilisait des subventions pour ses productions et faisait régulièrement cause commune avec les chaînes de télévision publiques ?
Ceux qui connaissent Fassbinder et sa méthode de travail savent qu’il doit néanmoins être compté parmi les cinéastes les plus indépendants non seulement d’Allemagne, mais aussi du monde.

Fassbinder ne se reposait jamais sur le financement assuré d’un film, mais acceptait sans hésiter tout risque financier. Il a poursuivi de manière conséquente ses propres idées sans faire de compromis sur le papier et le celluloïd et est ainsi devenu un modèle pour de nombreux cinéastes nationaux et internationaux.

Photos : Ziegler Film, RWFF